Vidéos les plus récentes
Actualités
Jc Menard | 01/06/2016 | 1126 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
Actualités
La rédaction | 17/01/2015 | 402 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 19

L'affaire « Madoff » inspire l'auteur du roman « Les Thénardier » : les bandits font du rififi dans le bocage.

Oups ! Un des chapitres est enfin dévoilé. Voici la « substantifique moelle » des premiers feuillets du roman « Les Thénardier du Bocage ». Ce polar nous laissera en haleine… avec la plume acérée de J.-N. Dubuisson jusqu'où irons-nous ? Cette imagination nous rappelle les histoires plus vraies que nature du juge Didier Gallot. Le vendéen des Sables d'Olonne confiait que la réalité dépassait parfois l'imagination !


Pouvez-vous nous parler des personnages du roman ? « Qui sont-ils restera un secret (dans l'immédiat). Qu'ont-ils fait est un autre problème.» L'auteur ne nous en dévoilera pas plus sur son roman.

Un prêtre irait-il jusqu'à donner le bon Dieu sans confession !
Un prêtre irait-il jusqu'à donner le bon Dieu sans confession !
Effectivement quelle imagination ce J.-N. Dubuisson. Il nous fait penser à l'ouvrage du Juge Didier Gallot « Vous allez rire, Monsieur le juge » ! Le livre était sous-titré : « escrocs, flambeurs, pigeons… petits maquereaux et gros poissons ! Affaires cocasses et mémorables ».

Dubuisson nous confie : « C'est en regardant pour la trentième fois les Tontons flingueurs que l'idée est née ! »


On ne vous en dira pas plus, mais ce polar vendéen va donner.

S'agit-il d'abus de faiblesse ? De travail au noir ? et/ ou /avec le consentement d'associations ? Manipulations ? Escroquerie auprès d'associations, de professionnels de particuliers ? Délit(s) de grivèlerie auprès d'un (ou d') aubergiste(s) ? Création d'association écran à des fins personnelles ? De tentatives d'escroquerie auprès de personne(s) en situation de faiblesse ? D'escroquerie auprès d'un imprimeur ? De mensonges ? D'escroquerie consentente auprès de l'Urssaf et de pôle emploi ? De concurrence déloyale à la vue de tous ? De substitution d'identité ? De détournement d'abus de biens associatifs ? De financement illégal de société fantôme ? De vols de fichiers professionnels ? Dettes de tous poil ? Manipulation de groupe ? Usage d'une association a des fins personnelles de détournements ? Abus de biens associatifs ? Chèques en bois ? Utilisation de chéquier sur compte fermé ? Fausse assemblée générale ou vraie fausse - on ne sait plus- avec multi-bidouillages ? (Comme ça sent la fin tout le monde s'est déb……malgré les avertissements d'un membre que… personne n'a cru ! + Qui s'en ai pris plein les mirettes) Diffamation ? Promesse douteuses en tout genre ? Factures impayées ? Complicités intéressées ? Fâcheries (ou vacheries) généralisées et organisées pour arriver à ses fins ? Escroquerie d'un ou deux hommes du septième art... Protections inavouables ? Pressions pyschologiques ? Ou xxxxphobes ? Pressions et violences ? Tentatives d'abus de faiblesse sur personne malade et tentatives de vol de société ? On parle même de détournement d'héri..... On creuse aussi pour le TGI et une drôle d'affaire du côté du Sud Vendée... Financement d'une méga java par les fournisseurs et autres « cocus » …


Rassurez-vous, c'est un roman !

Il n’y a pas de pire aveugle que celui qui ne veut pas voir…

Les personnages du roman ne seront pas aussi séduisants que le beau Robert. Là ce sera plutôt le coté Thénardier.
Les personnages du roman ne seront pas aussi séduisants que le beau Robert. Là ce sera plutôt le coté Thénardier.
« Ça c'est du lourd ! Les boules » comme dit mon ami fifi.


N.b. On pourrait presque s'y croire. De source sûre J.-N. Dubuisson s'est inspiré d'affaires que l'on peut découvrir dans le courrier de l'Ouest ou Ouest-France avec l'affaire du « Madoff Choletais ».

L'auteur a certainement fréquenté les tribunaux et y a glané des informations. On sent bien que l'auteur s'est inspiré de faits réels et qu'il a dû assister à quelques audiences. Il est courant dans les prétoires de découvrir de grosses tentatives d'escroquerie pour 45 000 €, ou soit des sommes plus ridicules de quelques dizaines d'euros. Des milliers ou des dizaines de milliers d'euros à droite et à gauche, cela va vite !

C'est gens là ont une imagination et sont encore capable de vivre à travers une société rayée des greffes depuis de nombreuses années… On découvre parfois des histoires énormes avec des saisies du TGI portant sur des centaines de milliers d'euros.

(Rassurez-vous J.-N. Dubuisson a bien travaillé avec quantités d'archives à la clef. Le dossier entrevu ferait pas moins de 40 cm dépaissseur !

Ce Dubuisson va vraiment nous surprendre avec ce roman.

Si c'est pas chouette la vie !

Quand la réalité dépasse la fiction


Un roman Vendéen dans la lignée du roman d'Yves Viollier et de son « délivre-moi ».


Des points communs avec « Vous allez rire Monsieur le juge » : une passion commune pour Audiard et certainement beaucoup d'éclats de rire !

L'affaire « Madoff » inspire l'auteur du roman « Les Thénardier » : les bandits font du rififi dans le bocage.
« Écoute, on t'connaît pas, mais laisse nous t'dire que tu t'prépares des nuits blanches... des migraines... des "nervous breakdown", comme on dit de nos jours. »



Samedi 17 Janvier 2015
Pierre-Michel Cohen
Lu 764 fois
Notez


1.Posté par dupe le 05/02/2015 19:26 (depuis mobile)
la vendéenne comme ak la poule du bocage elle caquette dans sa basse cour elle attend son coq sur son tas fumier ,le blé elle a stocké, la bretonne elle va banquer ,morfler et degueuller sa brioche.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Juin 2016 - 18:56 Le Dernier Panache - Puy du Fou








Inscription à la newsletter

Recherche


Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.

Gardez le contact