Vendée Chouannerie Le Web Magazine des Guerres de Vendée



Vidéos les plus récentes
Actualités
Jc Menard | 01/06/2016 | 2213 vues
33333  (2 votes) | 0 Commentaire
Actualités
La rédaction | 17/01/2015 | 735 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 19

Je pardonne... Testaments de Louis XVI et de Marie-Antoinette

Paris le 16 Octobre 1793. 4h30 du matin. « C'est à vous, ma soeur, que j'écris pour la dernière fois : je viens d'être condamnée non pas à une mort honteuse, elle ne l'est que pour les criminels, mais à aller rejoindre votre frère, comme lui, innocente, j'espère montrer la même fermeté que lui dans ces derniers momens.


Je suis calme comme on l'est quand la conscience ne reproche rien ; j'ai un profond regret d'abandonner mes pauvres enfants ; vous savez que je n'existais que pour eux et vous, ma bonne et tendre sœur…

Suivi d'une nouvelle de Balzac sur la mort de Louis XVI.

A Noël 1792, peu de temps avant son exécution qui eut lieu le 21 janvier 1793, Louis XVI rédigea un testament à l'attention de ses proches et de tous les Français, devant l'Histoire.
Ce texte est ici suivi de la dernière lettre de la reine Marie-Antoinette et d'une nouvelle de Balzac sur la mort de Louis XVI.

64 pages, 14 x 21
Lundi 15 Octobre 2012
A.M.
Lu 299 fois
Notez

Nouveau commentaire :








Inscription à la newsletter

Recherche


Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.

Gardez le contact