Vendée Chouannerie Le Web Magazine des Guerres de Vendée



Vidéos les plus récentes
Actualités
Jc Menard | 01/06/2016 | 1899 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
Actualités
La rédaction | 17/01/2015 | 628 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 19

Le dernier numéro du Souvenir Vendéen arrive cette semaine

Le dernier numéro de la revue du Souvenir Vendéen vient de paraître


Le n 265 de la revue de l'Association du Souvenir Vendéen

Détail de la couverture du n 265 de la revue du souvenir Vendéen de décembre 2013
Détail de la couverture du n 265 de la revue du souvenir Vendéen de décembre 2013
Si le n 265, numéro de décembre 2013, arrive avec un peu de retard il offre par contre plusieurs articles qui retiendront votre attention.

Tout d'abord l'étude du général Garreau sur « La bataille de Cholet » retiendra toute votre attention sur quelques 15 pages. Vous pourrez la compléter par les Mémoires de Boutillier de Saint-André ou les Mémoires de Mme de Sapinaud pour en retrouver l'esprit.

Notre ami Pierre Gréau signe une étude de 15 pages sur « La vie mouvementée et mystérieuse d'Henri Forestier ». Forestier, général de la cavalerie de l'armée vendéenne à 18 ans, fera parti des agents de renseignements et de ceux qui agissent dans les coulisses de l'Histoire… Cette dimension historique est suffisamment rare pour être soulignée. Pierre Gréau à signé l'année dernière un ouvrage sur la Virée de Galerne que nous vous conseillons également.

Le troisième point, en près de 30 pages, qui a retenu notre attention sont « les échos et chroniques du Souvenir Vendéen » qui viennent souligner les différentes manifestations organisées pour le 220ème anniversaire des Guerres de Vendée.


rappel des titres concernant la Bataille de Cholet

Les mémoires de Boutillier de Saint-André couvrent la période de 1789 à 1795, au cœur de la Vendée Militaire depuis la Grande Peur de la Madeleine en juillet 1789, jusqu'aux lendemains du passage des Colonnes infernales.
A la fin du mois de mai 1793, Marin-Jacques Boutillier de Saint-André accepte la charge d'historiographe officiel que lui confie d'Elbée. Il s'y adon­ne scrupuleusement. La valeur exceptionnelle de ses chroniques tient à ses contacts fréquents avec les chefs vendéens, les nouveaux administrateurs, les gens du pays et aux documents officiels qu'il compulse.
A l'automne 1793 les armées républicaines ravagent le pays vendéen. Les précieuses notes historiographiques disparaissent dans l'incendie de Mortagne. Comme tant d'autres, cette famille, profondément éprouvée par la tragédie de la guerre garde le souvenir de ce drame. Soucieux de perpé­tuer cette histoire, le fils de Marin-Jacques Boutillier de Saint-André entre­prend vers 1820, à l'aide de ses souvenirs et de nombreux témoignages, un récit d'une grande précision.
Le texte rapporte quantité de documents, de pièces annexes, et d'un index de 800 entrées. Une introduction de E. Bossard complète l'ouvrage.

Les Mémoire Madame de Sapinaud

Les Mémoires de Madame de Sapinaud rapportent l'épisode tragique de la chute de Mortagne, auquel elle assista le 15 octobre 1793. Pressés de toutes parts, les Vendéens se replient sur Cholet pour livrer leurs deux derniers combats avant l'exode outre Loire…
Jeudi 16 Janvier 2014
Jc Menard
Lu 646 fois
Notez

Nouveau commentaire :








Inscription à la newsletter

Recherche


Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.

Gardez le contact