Vendée Chouannerie Le Web Magazine des Guerres de Vendée



Vidéos les plus récentes
Actualités
Jc Menard | 01/06/2016 | 2029 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
Actualités
La rédaction | 17/01/2015 | 675 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 19

Le souvenir de Noël Pinot au Louroux-Béconnais

Si le Louroux-Béconnais fut un haut lieu de la chouannerie angevine, la commune doit avant tout sa célébrité à son curé, Noël Pinot, martyrisé sous la Révolution.


Noël Pinot montant à l'échafaud (fresque de Livache)
Noël Pinot montant à l'échafaud (fresque de Livache)
Les Chouans y livrèrent deux combats contre les républicains, au cours du printemps 1794. Ils s'y rassemblèrent l'année suivante, à l'abbaye de Pontron, pour débattre du traité de paix de la Mabilais.

Mais le nom du Louroux-Béconnais reste surtout attaché à celui de Noël Pinot. Ce prêtre reçut la charge de la paroisse en septembre 1788. Hostile au serment constitutionnel, il exposa les motifs de son refus à ses paroissiens en février 1791, ce qui déplut aux autorités. Condamné à l'exil, il parvint à revenir auprès de ses ouailles qui le cachèrent. Il fut arrêté de nouveau, à la ferme de la Milanderie, le 9 février 1794, après une dénonciation. Il fut condamné par une commission militaire à Angers, le 21 février suivant, et guillotiné le même jour, en habits sacerdotaux, sur la place du Ralliement.

Verrière de son martyre, rue Noël Pinot aux abords de l'église
Verrière de son martyre, rue Noël Pinot aux abords de l'église
Noël Pinot fut béatifié par le Pape Pie XI le 31 octobre 1926, puis canonisé par Jean-Paul II le 19 février 1984. On trouve sa représentation en vitraux ou en statues dans de nombreuses églises angevines.

L'église du Louroux-Béconnais perpétue son souvenir. Une verrière du chœur retrace en quatre tableaux les scènes de son martyre. On trouve également dans le transept une statue du saint, le coffre dans lequel il s'était caché au moment de son arrestation, le Christ devant lequel il refusa de prêter le serment schismatique, et dans la nef une fresque du peintre Livache illustrant sa montée à l'échafaud. La vitrine placée au-devant ne contient plus les objets souvenirs de Noël Pinot, son chapelet et son rituel, trop précieux pour être conservés ici. On remarquera enfin une rue Noël Pinot bordant l'église.

Pour en voir et en savoir plus, consultez la galerie de photos : Le souvenir de Noël Pinot dans l'église du Louroux-Béconnais
Lundi 20 Décembre 2010
La rédaction
Lu 1010 fois
Notez

Nouveau commentaire :








Inscription à la newsletter

Recherche


Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.

Gardez le contact