Vendée Chouannerie Le Web Magazine des Guerres de Vendée



Vidéos les plus récentes
Actualités
Jc Menard | 01/06/2016 | 2218 vues
33333  (2 votes) | 0 Commentaire
Actualités
La rédaction | 17/01/2015 | 735 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 19

« Les Thénardier du Bocage ou les calembredaines de la veuve noire » (éditions du vieux Hibou)

C'est à paraître bientôt en 2015. Ce roman-fiction et d'anticipation vous fera découvrir les « calembredaines » d'une manipulatrice…


« Elle tenait des propos extravagants et tous s'y laissaient prendre…» voici les premières lignes de ce roman à clefs.

C'est à paraître bientôt en 2015 et ce roman-fiction et d'anticipation vous fera découvrir les « calembredaines » d'une manipulatrice…
C'est à paraître bientôt en 2015 et ce roman-fiction et d'anticipation vous fera découvrir les « calembredaines » d'une manipulatrice…
Ce roman fiction vous racontera les aventures d'une polytraumatisée des guerres de Vendée doublée d'une mythomane, arnaqueuse… à l'image de Bonnie & Clyde.

Roman déjanté au premier abord, mais véridique dans la lignée du roman d'Yves Viollier et de son « délivre-moi », cette histoire vous fera prendre des vessies pour des lanternes.

Mais ici s’agit-t-il d’un cas psychiatrique ou d’une arnaque organisée ?
L’auteur nous laissera plutôt imaginer une de ces femmes fatales et manipulatrices comme dans un bon vieux Hitchock (Soupçons, L'Ombre d'un doute, La Corde, L'Inconnu du Nord-Express).

L’auteur (a-t-il lui-même été victime ?) ne s’apercevra que trop tard de cette belle et vénéneuse perverse narcissique à l’image de Gleen Close dans « Liaison fatale » !

Cette réflexion, autour des guerres de Vendée et de la véritable nature humaine, se veut aussi une étude sur la question de la fin qui justifie tous les moyens pour parvenir à exister. Le traumatisme de 1794 peut-il resurgir deux siècles plus tard ?


Le personnage principal est-il bien la victime expiatrice des événements dramatiques des Guerres de Vendée qu’il prétend être? et de la politique de Terreur menée par les Colonnes Infernales ? ou ne s’agit-il que d’une escroquerie cachée sous le masque d’une cause juste.
En filigrane n'est ce pas une fuite en avant et une recherche malsaine de l'argent… qui n'est autre qu'une arnaque permanente des autres.

Abus de faiblesse, manipulations mentales… c’est aussi du John Grisham ou une descente aux enfers comme dans « True Détective »

Ce roman à clef - sur la toxicité sociale - soulignera que l’enfer est parfois parmi nous et que le diable se cache là où personne ne l’attend.

Diviser pour mieux régner, briser des amitiés telle est la nouvelle doxologie de ce que l’on appelait hier le Diable ! et qui demain donnera peut-être naissance à des noces diaboliques dignes du plus diabolique des scénarios.

Discret, l'auteur laisse planer les doutes sur les sources de son inspiration. Faits sortis de son imagination ou faits réels. À suivre.


À découvrir prochainement aux nouvelles éditions du Vieux Hibou. Parution 2015.

Calembredaine : Propos extravagant, ridicule ou trompeur; action un peu folle. Synon. bourde, sornette, faux-fuyant.


Les Thénardier du Bocage ou les calembredaines de la veuve noire
Les Thénardier du Bocage ou les calembredaines de la veuve noire
Avertissement : Ce livre est une pure fiction et une réflexion sur la nature humaine


La Veuve Noire :
La Veuve Noire est une petite araignée dont la morsure venimeuse peut être mortelle pour l'homme. Les araignées mordent, elles ne piquent pas.
Sa morsure contient un poison toxique qui paralyse la respiration et peut entraîner la mort.
Seule la femelle est dangereuse et on la reconnaît aux points rouges qu'elle porte sur le dos.

Elle tisse sa toile de fils entrelacés dans toutes les directions où l'insecte pris au piège ne peut plus s'enfuir.
Elle lui plante ses crochets et la mort est instantanée.




Il existe des âmes écrevisses…

Thénardier :


« Il existe des âmes écrevisses reculant continuellement vers les ténèbres, rétrogradant dans la vie plutôt qu'elles n'y avancent, employant l'expérience à augmenter leur difformité, empirant sans cesse, et s'empreignant de plus en plus d'une noirceur croissante. Cet homme et cette femme étaient de ces âmes-là. »

« Dès le début, le couple Thénardier s'avère être menteur et fourbe, mais on peut penser que c'est un effet de la misère. Victor Hugo rend le ménage Thénardier antipathique alors qu'il s'apitoie sur leurs enfants exploités sans vergogne. Pour survivre, le couple n’hésite pas à recourir à toutes sortes de moyens criminels, du plus léger au rédhibitoire (exploitation éhontée de la pauvreté, vols, cambriolages, agressions, voire assassinat). De ce fait, la famille côtoie différents milieux interlopes (banditisme, prostitution), ce qui permet à Hugo de se pencher sur les causes sociales de ces comportements, de faire réfléchir le lecteur et de l'inciter à ne pas condamner systématiquement certains agissements (digression Le Mauvais Pauvre). »


Vendredi 5 Décembre 2014
Pierre-Michel Cohen
Lu 3370 fois
Notez


1.Posté par Eustache le 05/12/2014 16:32
Ce préambule est une belle mise en bouche qui donne l'envie de découvrir cette histoire hugolienne. La présentation est drôle, pleine de sérieuses références. Vivement la sortie de ce nouvel ouvrage !

2.Posté par dupe le 05/12/2014 23:21 (depuis mobile)
Psychose roman horrifique.Affaire a suivre...

3.Posté par Angelo le 06/12/2014 17:18
Je pense que nous sommes plusieurs à connaître cette personne. C'est un grand gâchis pour la cause que nous défendons tous.

4.Posté par Souvenir Chouan de Bretagne le 06/12/2014 19:30
Il aurait fallu mettre : Elle est un grand gâchis pour la cause que nous défendons ; le Souvenir Chouan de Bretagne et particulièrement son Président ont largement payé pour le déplorer. Rien n'a été épargné de la part de certains de son entourage telles que les calomnies et insultes du f........... .. ....... Le Souvenir Chouan de Bretagne a résisté à la tornade de boue, son Président aussi. Cela a permis de connaître les Vrais amis. D'autres sont restés bien silencieux. Personne ne peut apprécier la puissance destructrice de la manipulation mentale.

5.Posté par Angelo le 06/12/2014 20:34
Cette personne a essayé de me duper tout comme beaucoup d'autres. Ma passion pour les Guerres de Vendée étant ma principale motivation, je ne m'étais pas préoccupé de ce qui pouvait se raconter sur elle. C'est au fur et à mesure des énormes bobards qu'elle nous racontait que je me suis rendu compte que quelque chose ne tournait pas rond. Elle avait réponse à tout avec des arguments de plus en plus ridicules. J'ai appris que petit à petit, tout le monde s'en allait, dont le "f........... .. ......." qui a définitivement claqué la porte en juillet dernier. De nombreux jeunes pourtant très motivés ont également disparu. Pour ma part, ayant organisé 2 ou 3 journées vendéennes, ce fut l'occasion de me faire descendre auprès des gens qui étaient venus à ces journées et de me faire entuber avec de belles promesses. Cette personne ne s'intéresse absolument pas à la Vendée et à la Chouannerie et n'y connait visiblement rien. Seul le "paraître" semble être son fond de commerce. Un fond de commerce qui doit être bien réduit à l'heure qui l'est et qui ne marchait déjà plus très fort au moment de mon départ en septembre dernier. Je plains sincèrement les quelques personnes naïves qui sont encore sous sa coupe et dont le plupart sont des gens très bien. C'est bien en ce sens que je considère que c'est un gâchis pour la cause que nous défendons.

6.Posté par TV3P le 08/01/2015 13:17
Très chouette !!!

7.Posté par Michel M. le 09/01/2015 21:10
Ça évoque de drôles de souvenirs... ce retour en arrière et cette mise en abyme (procédé stylistique) de flash-back comme dans le film Le Sous de Michel Movet...

vous pourrez retrouver sur le site (de manière illégale puisque le film est soumis à un copyright et que cela s'apparente à une infraction répréhensible)

http://brigandsdubocage.blogspot.fr

le procédé stylistique.

Le réalisateur s'était en son temps fait plumer ou arnaquer un peu comme dans ce nouveau roman.

Très chouette ce bouquin.
A +

8.Posté par RAGEUL Jean Pierre le 13/01/2015 09:45
Turpitudes, Turpitudes !!!
"On ne peut adorer DIEU et MAMMON "!!!

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Juin 2016 - 18:56 Le Dernier Panache - Puy du Fou








Inscription à la newsletter

Recherche


Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.

Gardez le contact