Vendée Chouannerie Le Web Magazine des Guerres de Vendée



Vidéos les plus récentes
Actualités
Jc Menard | 01/06/2016 | 2218 vues
33333  (2 votes) | 0 Commentaire
Actualités
La rédaction | 17/01/2015 | 735 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 19

Les débuts de la presse vendéenne (1790-1812)

Les Archives de la Vendée vont prochainement mettre en ligne le « Journal du département de la Vendée », traditionnellement connu comme le premier journal vendéen.


Les débuts de la presse vendéenne (1790-1812)
Le 3 août 1810, l’Empereur Napoléon Ier décide un contrôle strict de la presse en permettant la publication, sous le visa du préfet, d’un seul journal par département (à l’exception de Paris), tandis que toutes les autres publications sont interdites. Pour la Vendée, le préfet Prosper de Barante confie la rédaction du futur Journal du département, qui paraît le 1er mai 1812, à Jean-Alexandre Cavoleau, son secrétaire général.

L’arrêté préfectoral du 21 février 1812, qui approuve sa création, indique qu’il sera « composé de nouvelles politiques, d’articles sur la littérature, les sciences et les arts, des actes administratifs et des relations d’évènements particuliers, qui seront jugés propres à y être inséré ». De plus, « ce journal sera accompagné d’une feuille détachée d’Affiches ou Annonces judiciaires, commerciales et particulières ».

Destiné en premier lieu à être diffusé dans les administrations communales, il informe tant des nouvelles nationales que locales, même si celles-ci se bornent principalement aux événements militaires et aux décrets gouvernementaux. Plus généralement, il s’agit bien à travers les filtres préfectoraux, puis communaux, de diffuser la pensée impériale sur tout le territoire…

Lire la suite sur le site du Laboratoire des Internautes : Les débuts de la presse vendéenne (1790-1812)

Autres journaux vendéens consultables sur le site des Archives de la Vendée :
– Le Courrier de la Vendée (1898)
– La Gazette vendéenne (1849-1882)
– Le Journal des Sables (1851-1944)

Les débuts de la presse vendéenne (1790-1812)
Jeudi 23 Février 2012
La rédaction
Lu 881 fois
Notez

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Décembre 2013 - 17:58 Robespierre avait bien perdu la tête !








Inscription à la newsletter

Recherche


Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.

Gardez le contact