Vendée Chouannerie Le Web Magazine des Guerres de Vendée



Vidéos les plus récentes
Actualités
Jc Menard | 01/06/2016 | 2263 vues
33333  (2 votes) | 0 Commentaire
Actualités
La rédaction | 17/01/2015 | 754 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 19

Le Cimetière des Martyrs en forêt de Vezins

En réponse aux actes barbares dont la chapelle du Cimetière des Martyrs vient d'être l'infortunée victime, voici un petit historique de ce lieu de mémoire.


La statue de Stofflet portant la trace de sa restauration (après décapitation)
La statue de Stofflet portant la trace de sa restauration (après décapitation)
Cette chapelle, dont la façade porte les statues de Cathelineau et de Stofflet, perpétue le souvenir d'un grand massacre au temps des Colonnes infernales.

L'événement eut lieu en mars 1794. Conduite par un traître nommé Porcher, la troupe du général républicain Crouzat pénétra dans la forêt qui servait de quartier-général à Stofflet et de refuge à toute la population des environs. L'officier savait que ses ennemis étaient absents. Il avait déjà massacré des Vendéens non loin de là, à la Bauge des Buissons, près de l'étang de Péronne. Tout à coup les républicains se jetèrent sur l'hôpital du refuge. Une épouvantable tuerie s'ensuivit : les vieillards, les femmes et les enfants ainsi que les blessés furent impitoyablement massacrés. On compta plus de 1200 victimes.

Le vitrail de l'oratoire, déjà brisé en 2008
Le vitrail de l'oratoire, déjà brisé en 2008
Une croix de bois fut élevée en 1821 sur le lieu du massacre. On érigea plus tard une petite chapelle au dos de laquelle le comte de Colbert-Maulévrier fit bâtir en 1863 un second édifice de style néo-gothique, en hommage aux victimes du massacre, et qui servit d'enfeu à sa famille.
La nouvelle agression dont ce monument vient d'être aujourd'hui la victime ne peut que nous convaincre de la nécessité de résistance et de préservation de notre Mémoire.
Mardi 31 Août 2010
La rédaction
Lu 870 fois
Notez


1.Posté par Kefi le 15/08/2013 19:03
Site pillé ...

"Gad49
Posté le: Mer 14 Aoû, 2013 11:22 am
Sujet du message: Triste c..

Et bien voila ma facheuse histoire.

Il y a peu, alors que je detecté un labour (avec auto), une personne fortement agée (84ans et il conduit toujours sa 206) est venu à ma rencontre.
Je le salut et la, j'en prend plein la tronche. Voleur, pilleur de tombe, voyou... bref comme d'habitude quoi.

Je lui demande quand même d argumenter ses reflexions.

Il me dit que ce que j'ai fait au "bois baugé" est inadmissible.

Pu...n c'est quoi le bois baugé? Je n avais jamais entendu parlé d'un nom comme ca. Ca fait un an que j habite la region.
ssmarin

Bref chacun rentre chez soi et puis c'est tout pour la journée. Je decide de me renseignée sur ce fameux bois.

Merci google! Je trouve des resultats. Dans cette fameuse foret il y a eu des Vendéen qui c'etait installé pour fuire l'armée. Il y avait un QJ et beaucoup de personnes. Comme l'histoire me l'a appris il se sont fait choper et resultat 1300 mort dans la foret. La quasi-totalité enterrer sur place. (Source internet)

Je decide donc d aller sur le site me promener simplement, a pied donc pas de poele.
Le site est magnifique il y a encore les tranché et des murs d'enceinte.

Tous ca pour dire qu'il y des C... qui sont venu qui ont fait des trous partout, de la taille d'une taniere de blaireau, non rebouchés les murs sont explosés de trous, il y a meme des ossements qui ont etait sorti de terres.
Au pied d'un arbre, un tas de cannettes 1664 et de 8.6 et dans l'arbre un piochons Technetics! Le lieu dit s'appel le "cimetiere des martyrs."


Je comprend l'ancien qui m'a pourri, je comprend les personnes qui ne peuvent pas nous voir. Voila l'image que certains prospecteur laisse.

Alors avis au proprietaire du piochon. Si il se reconnait qu'il me le demande en MP et qu'il vienne le chercher chez moi. Pas d'inquietude je ne porterais pas pleinte

Twisted Evil"
http://www.lefouilleur.com/forum/triste-c-vt159050.html

Nouveau commentaire :








Inscription à la newsletter

Recherche


Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.

Gardez le contact