Vendée Chouannerie Le Web Magazine des Guerres de Vendée



Vidéos les plus récentes
Actualités
Jc Menard | 01/06/2016 | 1928 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
Actualités
La rédaction | 17/01/2015 | 639 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 19

La mémoire dans le cœur au refuge de Grasla

En 2011, plusieurs nouveautés viennent enrichir le site où souffle l’esprit de la liberté... Le public, invité à suivre les acteurs sur tout le refuge reconstitué, revivra les émotions des Vendéens condamnés à vivre dans la clandestinité.


La mémoire dans le cœur au refuge de Grasla
Depuis vingt ans, le Refuge de Grasla fait découvrir aux visiteurs la vie des Vendéens réfugiés dans la forêt pendant les Guerres de Vendée, à l'époque où la Convention avait ordonné la destruction de la région insurgée et l'extermination de sa population.

Refuge d’une population fuyant la progression des Colonnes infernales du général Turreau, la forêt de Grasla fut ce sanctuaire où s’abritaient la foi et les âmes menacées, la halte réparatrice où se ressourçaient les soldats paysans harassés et le carrefour où se vivait l’Histoire… Pour appréhender au mieux cette histoire unique et singulière, l’association du Refuge de Grasla propose de multiples animations, ateliers pédagogiques et spectacles.

Au cours d’une visite semi-guidée, vous pourrez découvrir le destin particulier de ces familles vendéennes contraintes d’abandonner leurs fermes, leurs logements et d’organiser au cœur de la forêt de Grasla un camp de survie. Partagez leurs drames, leurs joies et leurs espérances, grâce à des bornes audio disposées tout au long du parcours ainsi que dans les huttes à visiter.

Le spectacle « Pierre, capitaine de paroisse » présenté pour la première fois en 2008, revient cette année. Mêlant artistes professionnels et plus d’une trentaine de comédiens bénévoles, il retrace avec justesse et émotion l’histoire du lieu et des hommes qui y vécurent. Nous sommes en 1794, pendant la terreur révolutionnaire. Pierre, un capitaine de paroisse, est revenu des dernières défaites contre l’armée républicaine. Il vient raconter les batailles qu’il a menées aux habitants réfugiés sous le dôme protecteur végétal de l’épaisse forêt. Un instant gagné par le découragement, la venue du Général Charette lui redonne l’espoir : Mes amis, rejoignons Charette, et s’il faut mourir, mourons en braves !  s’exclame-t-il à la fin de la représentation.

La mémoire dans le cœur au refuge de Grasla
Le spectacle évoque cette vie dans les bois grâce au témoignage du général Ferrand, qui a découvert le site, vide, et en a dressé la description en 1794. Nous avons décidé de donner la parole à ce nouveau personnage de l’armée républicaine dans le nouveau spectacle, explique Wilfrid Montassier, Président de l’Association le Refuge de Grasla, et lui-même acteur bénévole. C’est grâce à son rapport aux autorités de l’époque que nous avons aujourd’hui des détails précis de la vie au Refuge. Sa présence dans cette représentation donne à l’ensemble une authenticité historique.

Représentations du spectacle Pierre, capitaine de paroisse
Les dimanches jusqu’à mi-septembre et le 15 août : 16h00 et 18h00
Les jeudis soirs en aout : 20h30
Tarifs spectacle : Adulte : 7 € – Enfant : 3,50 € – Pass Famille
Renseignements : 02.51.42.96.20
www.refugedegrasla.fr

Source : vendee.fr
Lundi 8 Août 2011
La rédaction
Lu 857 fois
Notez

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 19 Novembre 2012 - 17:23 Louis XVI prend un coup de jeune à Nantes !

Mardi 6 Novembre 2012 - 20:08 La Fayette, nous voilà !








Inscription à la newsletter

Recherche


Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.

Gardez le contact