Vendée Chouannerie Le Web Magazine des Guerres de Vendée



Vidéos les plus récentes
Actualités
Jc Menard | 01/06/2016 | 2210 vues
33333  (2 votes) | 0 Commentaire
Actualités
La rédaction | 17/01/2015 | 735 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 19

Revue de presse avec Ouest-France Christian Guibert fait sa "Virée de Galerne" 2013

Ouest-Françe relate l'aventure : C'est le parcours à pied qu'a entrepris Christian Guibert, originaire du Mans et qui vient de prendre sa retraite. « Je suis un peu comme un pèlerin sur les chemins de Compostelle. J'ai toujours rêvé de marcher sur les routes de la Virée de Galerne. »


Le 17 octobre 1793, les Vendéens sont battus à Cholet. Les paysans refluent en désordre vers la Loire. 20 000 à 30 000 combattants passent le fleuve à Saint-Florent-le-Vieil pour donner la main aux insurgés bretons et normands. Laval est pris le 23 octobre. Avec des hésitations et beaucoup de temps perdu, les insurgés se dirigent vers Granville où ils espèrent un renfort de la flotte anglaise. L'assaut sur Granville échoue le 14 novembre. Les Vendéens se rabattent sur Angers qu'ils attaquent vainement le 4 décembre. Ils remontent alors sur Le Mans où l'armée républicaine les écrase après une bataille de 14 h (12 et 13 décembre). Les débris de l'armée catholique et royale sont achevés à Savenay, le 23 décembre.

C'est le parcours à pied qu'a entrepris Christian Guibert, originaire du Mans et qui vient de prendre sa retraite. « Je suis un peu comme un pèlerin sur les chemins de Compostelle. J'ai toujours rêvé de marcher sur les routes de la Virée de Galerne. » Christian Guibert veut serrer de très près l'itinéraire de l'armée vendéenne. Il n'a pas hésité à en connaître les mêmes conditions de fatigue, de froid et de pluie pour commémorer l'événement 220 ans après.
Mercredi 13 Novembre 2013
Jc Menard
Lu 488 fois
Notez

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Décembre 2013 - 21:26 Pierre Gréau raconte la Virée de Galerne








Inscription à la newsletter

Recherche


Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.

Gardez le contact