Vendée Chouannerie Le Web Magazine des Guerres de Vendée



Vidéos les plus récentes
Actualités
Jc Menard | 01/06/2016 | 1982 vues
55555  (1 vote) | 0 Commentaire
Actualités
La rédaction | 17/01/2015 | 653 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 19

A l'invitation de Michel Field : Charette, le Roy de la Vendée, fait la Une sur la chaîne Histoire avec Philippe de Villiers

Voici une interview sur le chaîne Histoire de Philippe de Villiers envoyé par un de nos fidèles lecteurs.Si vous ne connaissez pas encore le dernier livre de Philippe de Villiers sur Charette, voici une excellente une bonne idée pour vos étrennes.



En savoir plus : La guerre au Pays de Charette avec les « Mémoires sur la Guerre de Vendée, 1793-1796 par Pierre-S. LUCAS DE LA CHAMPIONNIERE »

Mars 1793. Les paysans maraîchins révoltés placent Lucas de La Championnière à leur tête. Brillant officier vendéen, sous les ordres de Charette et de La Cathelinière, celui-ci participe à la plupart des batailles qui agitèrent l'ouest du territoire insurgé. En 1797-1798, il couche par écrit son témoignage, l'un des rares documents vécus sur le Marais et le Pays de Retz, les terres du Roi de la Vendée.
Ces Mémoires offre une analyse particulièrement intéressante sur les causes de l'insurrection, son déroulement, ses acteurs. Lucas de La Championnière les connaît bien, et sa plume n'hésite pas à rapporter les actes de bravoure comme les témoignages les moins glorieux. Le style sans fioritures, l'analyse lucide de cette guerre civile atroce, font de ce témoin l'un des plus intéressants mémorialistes.

Réimpression de l'édition de 1902
230 pages, 14 x 21
1 portrait


Pour commander l'ouvrage dans la boutique

prix : 21 €

L'auteur : Pierre-Suzanne Lucas de La Championnière est né le 25 septembre 1760 à Nantes. En mars 1793, il prit le commandement d'une troupe de paysans du Pays de Retz (au sud-ouest de Nantes). On le retrouve dans plusieurs batailles aux côtés de Charette et de La Cathelinière tout au long de la Guerre de Vendée. Du reste, il ne rendit les armes qu'en 1796, après la mort de Charette. Sa famille paya un lourd tribut à la Révolution : il perdit ses parents et ses deux soeurs furent guillotinées.
Par la suite, Lucas de La Championnière fut élu maire de Brains (Loire-Inférieure), puis député de sa circonscription. Il mourut à Brains le 22 novembre 1828.
Lundi 7 Janvier 2013
A.M.
Lu 670 fois
Notez

Nouveau commentaire :








Inscription à la newsletter

Recherche


Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.

Gardez le contact