Vendée Chouannerie Le Web Magazine des Guerres de Vendée



Vidéos les plus récentes
Actualités
Jc Menard | 01/06/2016 | 2210 vues
33333  (2 votes) | 0 Commentaire
Actualités
La rédaction | 17/01/2015 | 735 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 19

Connaissez-vous Alphonse de BEAUCHAMP et son Histoire de la guerre de la Vendée et des Chouans depuis son origine jusqu'à la pacification de 1801

Offre spéciale : - 20 € cette semaine pour « la plus importante histoire complète des Guerres de Vendée contemporaine des faits. » (Bibliographie Vachon)


Cette histoire rencontra un tel succès qu’elle connut quatre publications…

L’intérêt de l’Histoire de la guerre de la Vendée et des Chouans de Beauchamp réside plus dans sa forme que dans l’exactitude des informations pour lesquelles l’auteur a parfois manqué de recul. Comme l’a écrit l’historien vendéen A. Gérard, « la précocité [de Beauchamp] et la place déjà accordée aux pièces justificatives, permettent d’accorder quelque indulgence aux erreurs de ce modéré, que certains classent d’ailleurs dans l’autre camp [royaliste] ». Selon la bibliographie Vachon, cette étude est « la plus importante histoire complète des guerres de Vendée contemporaine des faits ».
Auparavant seuls quelques acteurs des événements, tous républicains, avaient rédigé leurs mémoires (Lequinio en 1794, Turreau en 1795, Danican en 1796), et Bourniseaux venait d’esquisser son histoire dans un petit Précis (1802). Beauchamp réunit alors l’ensemble des documents auxquels il eut accès et composa cette première Histoire des guerres de la Vendée et des Chouans en trois volumes. Un historien contemporain estimait qu’ « en général cet ouvrage est excellent » et soulignait « la bonne foi de son auteur et son impartialité ».
Cette histoire rencontra un tel succès qu’elle connut quatre publications : 1806, 1807, 1809 et la dernière en 1820. Introuvable depuis fort longtemps, elle est à nouveau disponible aujourd’hui.

Réimpression de l'édition de 1806
3 volumes, 436, 462 & 470 pages, 14.5 x 20.5

Pour commander l'ouvrage

Le succès et la teneur de cet ouvrage déplurent à Fouché, le chef omnipotent de la Police…

Alphonse de Beauchamp naquit en 1767 à Monaco. Il entra à l’âge de dix-sept ans au service de la Sardaigne et s’engagea dans l’armée. En 1792, alors que les révolutionnaires français venaient de déclarer la guerre à la Sardaigne, Beauchamp refusa le combat et remit sa démission pour passer en France. Jeté en prison, il parvint pourtant à s’en évader et gagna Paris. Il obtint une place dans les bureaux du ministère de la Police et fit toute sa carrière révolutionnaire à la Sûreté de l’État. Cet homme de lettres voua une grande partie de sa vie à l’histoire de ses contemporains et produisit une bibliographie abondante. Il travailla à la rédaction du Moniteur, publia un premier ouvrage sur le Faux Dauphin (1803), puis sur le général Souvarov. Sa position au ministère de la Police lui permit d’obtenir des informations pour composer ce qui fut la première histoire des Guerres de l’Ouest, publiée en 1806 sous le titre Histoire de la guerre de la Vendée et des Chouans, depuis son origine jusqu’à la pacification de 1801.
Le succès et la teneur de cet ouvrage déplurent à Fouché, le chef omnipotent de la Police, et valurent à son auteur d’être démis de ses fonctions au ministère. Beauchamp poursuivit son œuvre historique, écrivit sur le pape Pie VII, sur la campagne de 1814 et la Restauration de la Monarchie française, et sur les révolutions en Amérique du Sud. On lui attribue également la rédaction des Mémoires du comte de Vauban sur la Guerre de Vendée, les Mémoires du comte de Rochecotte, chef chouan du Maine et du Perche, et même les Mémoires de Fouché qu’il aurait rédigés sur les notes de Julliau, ancien agent de ministre.
Beauchamp mourut à Paris à l’âge de 65 ans, l’année où la duchesse de Berry tenta une dernière fois de soulever la Vendée.
Vendredi 12 Octobre 2012
A.M.
Lu 631 fois
Notez

Nouveau commentaire :








Inscription à la newsletter

Recherche


Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.

Gardez le contact