Vendée Chouannerie Le Web Magazine des Guerres de Vendée



Vidéos les plus récentes
Actualités
Jc Menard | 01/06/2016 | 2221 vues
33333  (2 votes) | 0 Commentaire
Actualités
La rédaction | 17/01/2015 | 737 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 19

Episode 7 de la Virée de Galerne pour Christian Guibert

En cette journée ensoleillée du 2 décembre, Christian Guibert a atteint les environs proches de la ville d'Angers. Il a fait étape dans une petite commune située à une dizaine de kilomètres au nord de la préfecture du Maine & Loire, après avoir trouvé un hébergement dans une salle de football, dont un des locaux, normalement réservé aux arbitres, lui offre un toit provisoire avant de reprendre la route pour marcher sur Angers, tout comme l'armée catholique et royale l'a fait il y a exactement 220 ans...


Nous adressons tous nos vœux de courage à Christian pour cette dernière ligne droite.
Nous adressons tous nos vœux de courage à Christian pour cette dernière ligne droite.
Pour Christian Guibert, qui chemine déjà depuis près d'un mois et demi, le plus dur sera sans aucun doute après Le Mans, « dans la dernière ligne droite » de sa fabuleuse Virée de Galerne, avec des étapes qui s'annoncent d'ores et déjà longues (35 kilomètres en moyenne quotidiennement) et exigeantes, avec beaucoup moins de repos ( l'armée vendéenne s'étant alors lancée, à cette époque-ci, dans une fuite aussi éperdue que désordonnée).


Même s'il commence à voir le bout du chemin, Ch. Guibert reste très prudent : il sait qu'un petit rien (une douleur, un mauvais geste...) peut tout faire basculer à tout moment, et donc mettre à mal l'accomplissement de son projet, initié (rappelons-le) pour rendre hommage à cette aventure beaucoup trop méconnue du grand public en général.

Les routes qu'ils emprunte sont parsemées de belles rencontres : en revenant de Fougères, à Ernée, des historiens locaux lui ont expliqué comment les Vendéens se sont installés dans la ville. Ils lui ont aussi détaillé un aspect souvent ignoré de la Virée de Galerne : le bruit, assourdissant et repérable à plusieurs lieux alentours, que provoquait la marche du cortège de l'armée (claquements de sabots...)
A La Flèche, deux personnes passionnées par son aventure ont même eu la gentillesse de l'attendre pour converser quelques instants avec cet aventurier itinérant. Des élèves de 5e ont eu, eux -aussi, l'occasion d'écouter Christian Guibert leur raconter le pourquoi du comment de son aventure, et ont pu profiter de cette rencontre pour lui poser quelques questions...

La semaine prochaine, Ch.Guibert repassera à La Flèche, avant d'entamer la dernière phase de sa virée de Galerne, ou comment la petite histoire d'un passionnée se mêle à la grande Histoire de tout un peuple... Un peuple de l'exode, qui sera en grande partie exterminé aux abords de la Loire, dans les marais de Savenay, à l'avant-veille de Noël 1793.

Nous adressons tous nos vœux de courage à Christian, en lui souhaitant de vivre encore d'aussi belles rencontres que celles qu'il a pu faire jusqu'alors... Puisse t-il aussi aborder sereinement cette dernière ligne droite, afin que l'hommage qu'il a voulu rendre par son action, soit le plus complet possible. Haut les cœurs !



Mercredi 4 Décembre 2013
Amaury Guitard
Lu 311 fois
Notez


1.Posté par drouet claude le 11/12/2013 10:23
Courage et profite bien de ces derniers moments d'une aventure qui restera un grand moment.

Claude.

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Décembre 2013 - 21:26 Pierre Gréau raconte la Virée de Galerne








Inscription à la newsletter

Recherche


Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.

Gardez le contact