Vendée Chouannerie Le Web Magazine des Guerres de Vendée



Vidéos les plus récentes
Actualités
Jc Menard | 01/06/2016 | 2213 vues
33333  (2 votes) | 0 Commentaire
Actualités
La rédaction | 17/01/2015 | 735 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
1 sur 19

Une Histoire de La Virée de Galerne avec Pierre Gréau

Pierre Gréau, vice-président du Souvenir Vendéen et passionné par La Virée de Galerne publie dans les prochains jours son ouvrage sur La Virée de Galerne.
Nous lui avons posé quelques questions.


Une Histoire de La Virée de Galerne avec Pierre Gréau
Tournée de Galerne…

Vous êtes un grand marcheur et vous avez refait vous-même la Virée de Galerne il y a une dizaine d'années ! C'est pour vous une passion, pouvez-vous nous en parler ?

La longue marche de quelque 1 000 kilomètres sera appelée Virée de Galerne tardivement. Les demandeurs de pensions et gratifications de 1815 et 1824 lui préféraient les expressions : Tournée de Galerne, Tournée du nord, Grand tour de Granville, Expédition d’outre-Loire et Tournée de l’embarquement de la Loire. J’ai préféré utiliser celle de Virée de Galerne mieux connue et plus communément employée.
Cette période reste le parent pauvre des guerres de Vendée. Parce que guerre civile, le sujet a été peu étudié, alors qu’il ne manque pas un bouton de guêtre aux campagnes aux frontières de 1792 et 1795. Les chronologies, souvent inexactes, ne retiennent que les échecs des sièges de Granville et d’Angers, la défaite du Mans et l’extermination de Savenay comme l’aboutissement logique d’une migration irraisonnée et suicidaire.

15 ans de recherches

Vous publiez prochainement votre étude sur La Virée de Galerne, depuis combien de temps travaillez-vous sur le sujet et comment avez-vous renouveler le sujet ?

Pierre GREAU : Au lieu de reprendre les récits des mémorialistes et les études des historiens et érudits du XIXe siècle, j'ai voulu baser cette histoire de la Virée de Galerne sur des documents contemporains. J'ai relevé ceux du Service Historique de la Défense, désormais classés, numérisés et en ligne sur le site des Archives Départementales de la Vendée ; ceux des Archives Nationales, des Affaires Étrangères, des Archives de la Préfecture de Police, des archives départementales de la Vendée militaire et des départements traversés par l'armée catholique et royale ; et les manuscrits de la British Library et des National Archives à Londres.
J'ai puisé également dans les archives privées des châteaux de Launay-Villiers en Mayenne, et de La Haye-Saint-Hilaire en Ille-et-Vilaine. À partir de cette quête documentaire qui a duré une quinzaine d'années, j'ai pu renouveler la question des raisons du franchissement de la Loire et mettre en lumière la réalité de l'expédition anglaise de Lord Moira, la sécession du prince de Talmond, et la participation effective des départements à la Virée de Galerne.

Une Histoire de La Virée de Galerne avec Pierre Gréau
3000 noms de Vendéens


Vous avez collecté une liste impressionnante des vétérans La Marche d'outre-Loire ?

Afin de mettre des noms sur les visages des combattants d'outre-Loire, j'ai dépouillé les listes, les états et les dossiers individuels de pensions ou de secours établis entre 1814 et 1832, conservés aux Archives Départementales et au Service Historique de la Défense. La troisième partie de ce livre contient les 2 937 noms des vétérans et des veuves qui ont fait l'outre-Loire. Le lecteur y trouvera peut-être ses ancêtres et le généalogiste des pistes intéressantes.
Mardi 10 Juillet 2012
A.M.
Lu 961 fois
Notez


1.Posté par la chouette le 13/07/2012 00:12
Bravo Pierre vivement la sortie de ce livre

Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 16 Décembre 2013 - 21:26 Pierre Gréau raconte la Virée de Galerne








Inscription à la newsletter

Recherche


Pour soutenir nos actions en faveur de l'histoire et du patrimoine de notre région, vous pouvez faire un don en toute sécurité en cliquant ci-dessus.

Gardez le contact